Avez-vous vu que le site du Bottin Gourmand nous propose d'élire le meilleur bistrot parisien ? Pour moi, cela ne fait aucun doute : si l'Avant-Goût, et Ramulaud valent plus que le détour, il n'y en a qu'un qui mérite le titre, assurément, c'est le Pré Verre !

Un lieu chaleureux qu'est le resto des frères Delacourcelle, avec un service sympa et décontracté, les vins amoureusement sélectionnés par Marc, la cuisine métissée, originale, inventive, à fleur d'épices de Philippe, le tout pour un prix défiant toute concurrence (menu soir, entrée-plat-dessert pour 26 euros, du jamais vu en plein coeur de Paris !)... non, j'ai beau en essayer des tas de restos et bistros, je n'ai jamais trouvé meilleur rapport qualité/prix/plaisir !
Si vous avez l'occasion d'y aller, goûtez à mon plat préféré, le cochon de lait au chou croquant, une vraie tuerie !

Personnellement, j'ai deux bouquins du chef : Cuisine et Influences et Le gibier en cuisine, et ce sont des trésors d'idées originales, où les produits et les traditions d'Asie côtoient celles du Maroc, de France, d'Inde... non vraiment, ils sont à découvrir absolument, ces deux-là et le premier aussi (Ma cuisine à fleur d'épices).

Voici un petit avant-goût de ce que vous pourrez y trouver, des rillettes 100% végétales et juste délicieuses :

rillettes2

Rillettes d'endives au soja

  • 8 endives
  • 150 g de saindoux (j'ai mis du beurre demi-sel)
  • 1/2 cuillère à café de poudre de piment d'Espelette
  • le jus d'une orange
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1/2 cuillère à café de graines de cumin
  • sel fin

Préchauffer le four à 150°C. Parer et essuyer les endives, les couper en fines rondelles. Portez une casserole d'eau légèrement salée à ébullition, y plonger les endives 5 secondes. Les égoutter.
Dans un plat allant au four, réunir les endives, le beurre, les épices, le jus d'orange et le soja. Faire cuire 1 heure au four en remuant fréquemment. saler. Les endives prennent une couleur sable. Les débarrasser dans un bocal d'1 litre et laisser refroidir sans couvercle. Couvrir enfin et réserver au frais.

Accompagnement : Je les ai servies à l'apéro avec un bon pain de campagne, tout simplement, comme des vraies rillettes, et c'était un régal, même de l'avis de certaines de mes amies qui ne sont pas spécialement légumes...

rillettes

Je vous laisserai d'autres recettes de Philippe Delacourcelle. En attendant, réservez une table tout de suite (01 43 54 59 47) ! En plus, le resto est désormais non-fumeur, enfin moi, j'dis ça j'dis rien...