Je me mens depuis des années.
Fille d'immigrée italienne, j'ai plus souvent joué, enfant, avec des morceaux de pâte à pizza qu'avec des Barbie. Lasagne pour Pâques, raviolis pour Noël... à chaque occasion ses pâtes maison. Je me revois encore, dans les jupes de ma mère, de mes tantes et de ma grand-mère, dite la Nonna, en train de creuser de mes petits doigts boudinés les boules de pâte pour en faire des gnocchis...
Depuis que j'ai quitté le domicile familial, plus de pâtes maison. A ma grand-mère, Nonna la terreur, qui me demandait souvent ce que je cuisinais : "des tagliatelles Nonna" "ah... et tou les a faites touta sola ?" "euh non, je les achetées" ...silence pesant... Et là je lui expliquais simplement, que sans machine à pâte, sans même rouleau à pâtisserie, je ne pouvais pas, c'était comme ça, mais plus tard... et puis quand j'aurais une grande cuisine aussi...

Jusqu'au jour où, j'ai vu Jamie Oliver sur Cuisine TV. En l'espace de 5 minutes (oui la magie de la télé, j'aurais dû me méfier), il avait réalisé sans la moindre goutte de sueur sur le front, de super raviolis à la ricotta. Mais le pire, c'est qu'il n'avait ni machine à pâte ni rouleau à pâtisserie... non, la pâte, il l'étalait avec une bouteille de vin.

Changement radical dans ma vie. Moi qui étais profondément convaincue que je ne pouvais refaire les raviolis à la brousse familiaux chez moi, je découvrais que je me mentais depuis des années. Impossible dès lors de me regarder dans un miroir  sans baisser les yeux, vous imaginez... et surtout impossible de continuer à mentir à Nonna la terrible, elle qui dans son jeune temps préparait des orecchiette maison pour une tablée d'ogres affamés, avec son seul petit pouce (boudiné aussi, je tiens ça d'elle !).
Coup de pied aux fesses : "si Jamie y arrive si facilement, je peux le faire" !
J'avais envie de tester la farce épinards-ricotta... bon, pour changer, je n'avais pas de ricotta, donc j'ai trouvé la parade :

raviolis_apres2

Raviolis king size épinards-tofu
Pour la pâte (recette de Jamie)

  • 300 g de farine
  • 3 jaunes d'oeufs
  • 1 pincée de sel

Travailler sans excès, à la main ou au robot, la farine avec les jaunes d'oeufs et la pincée de sel. Ajouter éventuellement un tout petit peu d'eau. Mettre en boule et réserver.

Pour la farce

  • 125 g de tofu ferme (ou de ricotta)
  • 50 g d'épinards frais ou surgelés
  • 1 poignée de pignons de pin grillés
  • huile d'olive
  • basilic
  • sel, poivre

Dans un saladier, écraser le tofu à la fourchette et ajouter les épinards hachés et essorés. Incorporer de l'huile d'olive jusqu'à une consistance assez souple (moi, j'ai mis seulement 1 cuillère à soupe). Assaisonner généreusement de basilic ciselé, de sel, de poivre. Ajouter les pignons et bien mélanger le tout.

Préparer les raviolis :
Couper la boule de pâte en 4. Etaler chaque morceau le plus finement possible (avec un rouleau à pâtisserie ou la machine à pâte, ce sera bien mieux !). Découper ensuite des carrés, plus ou moins gros selon le goût, mais un nombre pair quoi qu'il en soit. Déposer une cuillère de pâte au centre d'un carré et refermer le ravioli avec un autre carré de pâte. Chasser l'air et bien souder les bords du ravioli (il vaut mieux humidifier les bords avant). Continuer jusqu'à épuisement des ingrédients. On obtient de quoi nourrir 2 ou 3 personnes avec ces quantités.

Mettre une grande casserole d'eau salée à bouillir. A ébullition, plonger les raviolis (je procède par petites fournées, pour ne pas qu'ils se collent les uns aux autres). Laisser cuire quelques minutes après qu'ils soient remontés à la surface, entre 6 et 10 minutes selon l'épaisseur de la pâte (goûter, c'est toujours le mieux).

Pour la sauce :
J'avais en mémoire les raviolis ricotta-épinards de Pique Assiette - je crois - sur Cuisine TV toujours. Ils étaient juste arrosés d'un filet d'huile d'olive (extra vierge, c'est bien meilleur), parsemés de zestes d'orange et de citron blanchis 30 secondes à l'eau bouillante et de pignons grillés. Avec un peu de parmesan râpé, extra !

Verdict :
Bon, Jamie n'a aucun souci à se faire, ce n'est pas de sitôt que je vais lui voler sa place ! J'ai lutté comme ce n'est pas permis, de la farine partout, je ne vous dis que ça ! En plus, pas de bouteille de vin à portée de main... pas de problème, la Mac Gyver qui est en moi a attrapé le shaker ! Erreur. Pas assez régulier (trop évasé en haut et étroit en bas) et surtout trop léger. Bref, ma pâte était très épaisse, mais bon, c'était quand même pas mal.

ravioli_avant
(photo prise après quelques heures de nettoyage et de rangement)

Ah, et Paulo n'a rien remarqué d'étrange en ce qui concerne la farce, lui qui grimace dès qu'il entend le mot tofu.
A refaire... mais avec une bouteille de vin cette fois !