Il arrive parfois que, en soirée, la conversation s'anime de façon inattendue autour d'une pièce de viande... attention, pas n'importe quelle pièce de viande : le filet mignon, cette pièce du porc la plus chère, car la plus rare. Saviez-vous que ce morceau ne représente que 800 g par bête en moyenne ? Quand on pense qu'un bon cochon bien grassouillet, qu'on abat à 6 mois, pèse dans les 100 kg (à jeun et sans ses vêtements)...

Je disais donc que parfois, la conversation s'anime autour du filet mignon. Chacun y va de sa recette bluffante pour cuisiner ce morceau de choix et lui rendre grâce. A aucun moment je ne doute que euh, pour préserver son anonymat, appelons-le Ricardo possède une recette d'exception, simplissime et délicieuse. Je l'ai d'ailleurs notée - car Ricardo est généreux, il me l'a donnée... ainsi qu'aux 12 autres invités de la soirée, je n'aurais pas eu l'exclusivité - pour la réaliser très bientôt car elle a vraiment l'air très bonne. Toutefois, je reste sur ma position quant à la recette que j'ai réalisée il y a peu : c'est le meilleur filet mignon du monde ! (en toute objectivité !)

Cette recette, je l'ai trouvée chez Marie-Laure, qui elle-même l'avait dénichée chez Isabelle. Spéciale dédicace à Ricardo :

porc2
(j'aurais dû l'arroser de sauce pour la photo... vous auriez craqué !)

Filet mignon au sirop d'érable et vinaigre balsamique

  • 1 filet mignon de 600g
  • 3 gousses d'ail
  • 6 cl de vinaigre balsamique
  • 6 cl d'huile
  • 1 cuillère à soupe de sirop d'érable (j'avoue j'en ai mis 2 !)

Faire des entailles dans le filet mignon et y glisser les gousses d'ail pelées et coupées en deux. Mélanger l'huile, le vinaigre et le sirop d'érable et en napper la viande. Couvrir d'un film alimentaire et laisser mariner une nuit au frigo.

Le lendemain, faire cuire au four, non couvert et dans sa marinade, pendant 40 minutes environ à 180°C, en arrosant régulièrement la viande.