Mon amie Olivia est en 3ème année d'école de photo. En fin d'année, afin de valider sa spécialité publicité, elle doit présenter 4 projets. Parmi eux, une photo de cuisine, comme on peut en voir dans certains catalogues de produits surgelés.

Et pour mes amis, cuisine rime avec Aurélie....

C'est ainsi que j'eus pour mission de préparer une jolie verrine pour une séance photo. Jolie, mais pas seulement (bah non, ç'aurait été trop facile sinon !). Aussi une verrine qui puisse supporter le transport de ma cuisine jusqu'au studio (soit 40 minutes de métro). Surtout une verrine qui puisse garder toute son allure, même après de longues heures passées sous la chaleur des projecteurs. Ah oui ? Donc adieu chantilly et autres espumas trop fragiles ? Pfff...

Creusage de tête, recherche d''inspiration... De l'avocat ? Non, trop vu... Des crevettes ? Bah, trop vu aussi... Du sucré ? Oui mais non, je n'en ai pas envie. Trois jours de réflexion puis finalement, c'est la veille du jour fatidique que le chou-fleur et les tranches de saumon fumé rangés sagement dans mon frigo me sont apparus comme une évidence. Comme quoi, on est toujours plus inspiré dans l'urgence...

verrine2
Photo Olivia Blaizac

Panna cotta de chou-fleur et saumon crémeux
Pour 4 verrines

Panna cotta de chou-fleur

  • 130 g de chou-fleur cuit (à l'eau ou à la vapeur)
  • 150 g de crème liquide (ou de Soja Cuisine)
  • 1 feuille de gélatine
  • sel, poivre

Saumon crémeux

  • 200 g de saumon fumé
  • crème liquide
  • zeste d'1 citron jaune
  • 4 cuillères à soupe de jus de citron
  • aneth

Préparer la panna cotta
Ramollir la gélatine dans l'eau froide et bien l'essorer. Faire chauffer la crème et y fondre la gélatine en mélangeant bien. Mixer le chou-fleur et la crème jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse. rectifier l'assaisonnement, sans trop saler toutefois car le saumon crémeux l'est déjà beaucoup. Verser dans les verrines et laisser prendre au réfrigérateur.

Réaliser le saumon crémeux
Mixer intimement 160 g de saumon avec le jus et le zeste de citron et la crème liquide, à ajouter au fur et à mesure (j'ai dû mettre 6 ou 7 cuillères à soupe), jusqu'à obtenir un mélange bien crémeux et bien souple, ni trop ferme (pour pouvoir le dresser à la poche à douille), ni trop liquide. Ajouter l'aneth.
Détailler le saumon restant en fines lanières.

Assembler
Sur les panna cotta prises, dresser à l'aide d'une poche à douille le saumon crémeux. On peut, entre les deux, disposer des lanières de saumon et/ou les utiliser pour le décor sur le dessus. Décorer de câpres, de citron et d'aneth. Réserver au frais (et pas sous les projecteurs, à moins que vous n'invitiez vos pires ennemis) jusqu'au moment de servir.

Vu de dessus, voilà ce que ça donne

verrine5
Photo Olivia Blaizac

Allez, parce que je ne sais quelles photos choisir parmi les 16 sélectionnées par ma photographe, j'en mets une dernière

verrine4
Photo Olivia Blaizac

Quel talent, n'est ce pas ? Et encore, ce ne sont que les photos numériques. Je n'y connais pas grand chose, mais de ce qu'elle m'a dit, les photos officielles (appelons-les "les pas numériques" car j'ai oublié le terme technique) seront encore plus belles... Olivia, encore merci !