Réponse : un gros bloc de parmesan.
Vous ne comprenez pas ? Pfff, décidément, faut tout vous expliquer !!

Mon frère, antiquaire de son état, a des amis formidables. De l'un d'eux, il a reçu en cadeau un énooorme morceau de parmesan, quasiment un quart de meule (je suis un peu marseillaise, je vous le rappelle). Un magnifique présent s'il en est, mais un peu trop pour un seul homme.

Généreux, l'antiquaire en a donc fait profiter son entourage, moi la première. Voilà comment la cuisinière que je suis s'est retrouvée avec un morceau de parmesan pesant au bas mot 1,200 kg !
Et, parce que sans cela, c'eût été trop simple, il faut savoir que le Paulo qui partage la vie de la cuisinière n'aime pas le parmesan "nature" mais l'apprécie uniquement lorsqu'il est râpé sur des pâtes (faites maison tant qu'à faire !).

Vous êtes d'accord avec moi, 1 kilo de parmesan, à râper, c'est long.
En outre, je vous demande de résoudre le problème qui suit :

Sachant que, sur une assiette de pâtes de 200 g, Paulo parsème 25 g de parmesan, et qu'Aurélie n'en met que 15 g, combien de kilos de pâtes Paulo et Aurélie devront-ils manger pour venir à bout du bloc de parmesan ?

Non, vous en convenez, l'option "râpage sur les pâtes" ne pouvait être retenue.
Ce morceau de parmesan est alors devenu ma source d'inspiration du moment.

Donc, jusque là, je récapitule pour ceux qui se sont endormis, on a l'antiquaire et la cuisinière. Manque la photographe, mais ça y est, on y arrive.

Alors que j'étais dans mon trip parmesan, des croûtes de fromage dans les cheveux et des râpures de Reggiano sur le décolleté - je vous laisse imaginer le tableau - Olivia, mon amie photographe souvenez vous, m'a contacté pour un projet. Me lançant au passage "Si tu veux que je prenne des photos de tes plats...". Oui, je veux.

sables_parmesan

Photo Olivia Blaizac

Petits sablés au parmesan
(recette de Alba Pezone pour Elle à Table, légèrement revisitée)

  • 100 g de parmesan râpé
  • 130 g de farine
  • 50 g de farine d'épeautre
  • 100 g de beurre (toujours demi-sel chez moi)
  • 2 jaunes d'oeufs
  • poivre noir

Mélanger le parmesan et le beurre à température ambiante dans un saladier. Ajouter les farines, quelques pincées de poivre noir moulu. Ajouter enfin les jaunes d'oeufs et pétrir légèrement. Faire des boudins de 3 cm de diamètre avec la pâte. Les enrouler de film alimentaire et les mettre au frigo pendant 1 heure ou au congélo pendant 15 minutes.
Retirer le film, couper les boudins en rondelles de 8 mm d'épaisseur et cuire 15 minutes à 200°C. Les sablés doivent être dorés. Laisser refroidir sur grille avant de servir.

tartelette_parmesan

Photo Olivia Blaizac

Tartelettes toutes fines P&P

  • 1 rouleau de pâte feuilletée (erreur d'inattention, j'avais de la pâte brisée... ça marche, mais c'est moins bon)
  • 50 à 80 g de parmesan
  • 1 grosse poire pas trop mûre

Couper la pâte en petits rectangles de taille égale.
Peler la poire et la couper en tranches très très fines (à la mandoline, si vous avez). Déposer les tranches de poire sur les rectangles de pâte, en évitant d'aller trop sur les bords.
A l'aide d'un couteau économe, réaliser des copeaux de parmesan et en parsemer généreusement les tartelettes.
Enfourner à 200°C pendant 15-20 minutes environ (le temps que les tartelettes soient bien dorées). Servir sans attendre.

------------------------------

Et comme vous êtes doués en calcul mental, 1200 - (100 + 80), vous en concluez que Parmigiano is not dead yet...