Parmi les sujets récurrents abordés par les magazines féminins hautement culturels que nous liront toutes à un moment ou à un autre sur la plage cet été, entre le test "Est-il le père de vos enfants ?" et les règles du jeu de la voyance offert en page 14, personne n'échappera au sempiternel "Apprendre à dire non". Oui, "sachez dire non", "osez dire non", cela revient au même, vous l'aurez compris.
Eh bien, moi qui ai suivi ces directives, j'en ai conclu que ce n'est pas toujours la clé de l'épanouissement personnel comme ils le prétendent. Car y a des moments où rien ne vaut un bon "Oui" franc. Exemple :

- "Aurélie*, t'as besoin de quelque chose ?"
Ma réponse  "Non, je suis juste en train de pleurer à torrents (extension hasardeuse de "pleuvoir à torrents" ... c'est poétique vous ne trouvez pas ?), je renifle comme un âne et j'inonde l'oreiller, mais j'ai besoin de rien sale gros naze !"

Réponse salutaire "Oui, s'il te plaît, passe moi le paquet de mouchoirs qui se retrouve toujours sur TA table de chevet"

- "Aurélie*, t'as l'air fatigué, tu veux un coup de main ?"
Ma réponse  "Non, non, tout va bien, je suis née avec des cernes de 26 cm sous les yeux et avec les bras qui traînent jusqu'au sol... Ne vas pas croire que ce sont des signes de fatigue intense"

Réponse salutaire  "T'as vraiment besoin de me demander ? Fais-la donc cette pu**** de vaisselle quand tu vois que je ne décolle plus les talons du plancher pour me déplacer et que je pique du nez au-dessus de l'évier"

- "Aurélie*, ça ne vous dérange pas d'annuler vos projets pour le mois de juillet histoire de commencer à travailler avec nous le plus vite possible ?"
Ma réponse "Non, ça ne me dérange pas du tout. D'ailleurs, je n'avais pas réservé des billets en preum's - en bon français non échangeables, non remboursables - et mes amies et moi ne nous étions pas organisées pour toutes nous retrouver à Toulon en même temps"

Réponse salutaire "Bien sûr que oui, ça me dérange sale négrier ! Tu crois pas qu'à 2 semaines du mois de juillet, ça me fait chier de tout annuler pour me faire exploiter à 60 h/semaine ?"

- "Aurélie*, je suis pas bien, ça t'embête pas d'aller me chercher un pack d'eau, mes médicaments chez le pharmacien, mon paquet de mouchoirs qui est dans la salle-de-bains, des coussins pour mettre sous mes pieds, un steak chez le boucher mais pas le boucher juste en bas de la rue plutôt celui à 39 minutes de marche rapide aller-retour, le jus de fruits dans le frigo merci, ah, j'avais oublié et un verre bleu ciel aussi, oui, ceux qui sont sales dans l'évier, tu m'en laves un steuplé, etc, etc"
Ma réponse "Non, bien sûr, comment veux-tu que cela m'embête ?! De toute façon, c'est bien connu que les gens qui bossent de chez eux sont disponibles en permanence. J'arrive tout de suite !"

Réponse salutaire "Oui, là, ça m'embête un peu, j'étais en train de bosser sur un truc important. Techniquement, si j'arrive dans 42 minutes, tu seras toujours en vie, tu penses ?! Par précaution, j'appelle les pompes funèbres."

- "Aurélie*, tu veux la dernière part de gâteau ?"
Ma réponse  "Non, non merci, ce ne serait pas raisonnable, et puis de toute façon, je n'ai plus faim."

Réponse salutaire "Oui, file-la moi cette part de gâteau ! Je me prive depuis 13 jours et demi, je crève de faim. Alors, même s'il est sacrément pas bon ce gâteau, m'en fous, me le faut... Puis vu que je rentre déjà plus dans mes jeans, que je suis franchement éreintée en ce moment, que je suis considérée comme le Saint-Bernard du quartier, et que mes vacances me passent sous le nez, j'ai comme l'impression qu'elle me revient de droit cette part !

*Toutes ressemblances avec une personne existante serait purement fortuite.

----------------------------

Pas toujours évident de dire oui quand il le faudrait, mais en tout cas, quand il s'agit de dire merci à de gentilles attentions, là, pour ma part, je sais faire. Mingoumango, bien tard mais bien fort, je te remercie encore merci ce sublime et délicieux Pleyel :

pleyel2

Pour la recette et la jolie histoire, je vous renvoie ici.

pleyel

J'espère que vous obtiendrez un résultat aussi ... les mots me manquent ... un résultat aussi ... euh... waouh ! que celui-ci. Une texture dense mais pas étouffante, un bon goût de chocolat, pas trop fort, gourmand juste ce qu'il faut, bref une tuerie !
Et puis, sans le savoir, elle m'a offert des petites douceurs que j'ai toujours voulu goûter :

carr__chinois

Des petits gâteaux asiatiques fourrés de pâte de haricot rouge. Je ne sais pas comment on appelle ces petites choses, mais bon sang de bois, qu'est-ce que c'est bon ! Merci Mingoumango ;-)

gato_chinois