...

- "(Hurlant pour couvrir le bruit du séchoir) Vous connaissez la dernière ? Figurez-vous qu'elle a écrit un livre !
- (Hurlant également) Mais tais-toi donc !? Un livre !?
- (Fière de son scoop) Eh oui ! Un livre de salades à ce qu'il paraît.
- Des salades ? Pas étonnant ! (Ricanant) Elle en raconte à tout va depuis qu'elle est gamine, huhuhu !
- (Secouant les épaules, un peu comme Philippe Bouvard) Hahaha !
- Et comment l'avez-vous appris ?
- J'ai reçu ça il y a quelques jours... (lui tendant un papier) regardez !

Invitation

- Oooooh ! (Une pause) Et vous comptez y aller ?
- Bah, c'est dimanche. En général, le dimanche, je n'ai pas grand chose à faire. En plus, dans ce genre d'endroits, il y a toujours à manger... (d'un air satisfait) j'essaierai de passer vers midi, ça me fera au moins gagner un repas !
-  Ah, elle a engagé un traiteur... (sur un ton teinté de mépris) elle a les moyens tout de même..
- Pensez-vous malheureuse ! J'ai entendu dire qu'elle prépare tout toute seule... et que d'ailleurs, elle vit dans un champ de bataille depuis quelques jours cette souillon. Enfin, elle ne peut s'en prendre qu'à elle, quelle idée de vouloir partir quatre jours à la Baule à une semaine de l'évènement ! C'est bien les jeunes femmes d'aujourd'hui ça, elles veulent le beurre, l'argent du beurre, et le cul du crémier...
- (Scandalisée) Quoaaa ? Elle fricote avec le crémier ? Mais c'est honteux... et Paulo dans tout ça ?!
- (Inquiète, à la coiffeuse) Danielle ? Je crois qu'il faut rincer Madame Courte, j'ai l'impression que l'ammoniaque l'attaque !
(à Madame Courte) Non, c'est une expression ma bonne dame. D'ailleurs, vous me faites penser qu'il sera sans doute là, ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu, j'espère qu'il s'est coupé les cheveux depuis.
- Et ça se passe où déjà ? Dans une librairie c'est ça ?
- Non, vous vous doutez qu'il y a son frère derrière tout ça, elle n'aurait jamais eu une si bonne idée... Ils organisent la signature dans son magasin. Vous savez bien, Le Cube Rouge, la petite galerie cosy qui s'est ouverte il y a presque 1 an tout près de la rue Daguerre ?
- Pour sûr que je connais ! J'y vais souvent, il est tellement gentil ce Jérôme. Oui, j'aime beaucoup ses meubles aussi, mais je n'ai pas les moyens de changer de meubles tous les jours. J'y vais pour tailler le bout de gras avec lui, c'est un brave garçon.
- A qui le dites vous ! Et puis, je crois savoir qu'il a toujours une bonne bouteille en arrière boutique, héhé !
- Vous n'en loupez pas une vous ! M'enfin, vous n'avez pas tort, ça nous fera passer le dimanche cette petite affaire.
- Voui. Allons-y dès midi et puis nous verrons bien combien de temps nous resterons...
- Oui, nous verrons. (A la coiffeuse) Vous venez avec nous ?
- (Hésitante) Oh, pourquoi pas... c'est sur quelle ligne ?
- Vous sortez à Denfert-Rochereau et après, la rue Lalande n'est qu'à quelques minutes. (à Madame Zolla) J'espère qu'il fera beau et que Jérôme nous installera dehors avec notre canon de rouge !"

---------------------------------------

N'hésitez pas à passer me voir demain, entre 12h et 16h. Bon week-end à tous !