Pfff, je suis fourbue, flappie, fiou, naze, claquette, bref, je suis fatiguée.

La faute à mon nouveau travail qui m'impose des horaires stricts, le salopiaud. Vous vous en prendrez à lui, moi j'y suis pour rien. Juste que pour le coup, je suis tellement fourbue, flappie, naze, claquette, bref fatiguée que je suis bien incapable de réfléchir outre mesure.

Dans un pareil cas, que faire ? Ben, pourquoi pas un top 10 des meilleures requêtes Google qui ont mené à ce blog ? (comme l'a si bien fait mon copain Ju - dit Ju la muse - récemment)

Bon, en réalité, ce n'est pas le top 10 mais plutôt le savoureux cru du jour. Vous constaterez qu'en ce mercredi de Nouvelle-Star-décidément-insupportable-
tellement-ils-en-font-des-caisses-les-candidats
-sauf-Benjamin-ok-d'accord, j'ai réussi l'exploit de rassembler les champions du monde du mot-clé... oh, je n'en suis pas peu fière !

- "J'ai un gros cul"
Oui, mais l'avantage que tu as par rapport à d'autres, c'est que tu en as conscience. Donc, tu pourras sûrement t'en sortir.

- "Femme de 16 ans célibataire"
Ah ça, je ne crois pas que ça existe encore mon p'tit gars ! Tu sais, c'est l'âge où ça commence à devenir difficile de trouver de la célib', elles sont toutes maquées... à moins que tu n'aies rien contre les divorcées, tu devrais plutôt cibler la femme de onze ans et demi, t'auras plus de chances.

- "Est-il bon pour une personne de 80 ans de faire des mots croisés toute la journée ?"
Certainement pas malheureux ! Vous ne vous rendez pas compte du danger ou quoi ?

- "J'aime pas ta soupe"

Merci de me faire découvrir les nouvelles insultes tendances. Non parce que j'en étais restée à "ta mère en short" (ouais, je sais, c'est ultra vieux, ça craint) et j'avais besoin de me renouveler. Maintenant, quand quelqu'un me poussera à bout, je lui enverrai un bon "t'façon j'aime ta soupe, sale face de gougère !". Avec ça, je serai tranquille.

- "J'émets des ondes magnétiques"
... je suis rectangulaire et souvent assez fin pour être glissé dans une poche de jean... je permets de communiquer avec des personnes physiquement loin de moi... je me fais remplacer tous les 3 mois pour un modèle plus récent par les hommes atteints de gadgétovirus... je suis ???

- "Contraire de chaud"
Euh... ch'ais pas... "petit" ? Oh pis j'en sais rien ! J't'en pose des questions moi ? Ouais ben j'aime pas ta soupe tiens !

- "Il sait à qui tu penses"
Sérieux ? Merde ! Mais comment il l'a su ? Il dira rien à personne, hein, hein ?

- "Que manger pour être malade ?"
Tout dépend de la maladie que tu veux avoir. Si c'est pour louper les cours jusqu'à vendredi, tu peux aller manger à la pizzeria en bas de chez moi et commander la margherita de base à 8€50. Normalement tu passeras 3 jours avec de la fièvre à rendre à César ce qui est à César. Très bon rapport qualité/prix.

- "Que faire quand les ongles des chats saignent"
Oui alors, après les ongles du perroquet, je crois qu'il est utile de faire une petite précision : je ne suis pas vétérinaire, je ne suis pas davantage manucure et encore moins manucure pour animaux. Mais c'est vrai que maintenant, je le regrette... ça a l'air d'être un métier d'avenir.

- "Faire chauffer du chou et le mettre sur les fesses brûle la cellulite"
Attends ! Avant, il faut que tu masses tes cuisses avec de la couenne de porc. Ensuite, tu fais chauffer les feuilles de chou et tu les colles sur ton fessier avec du papier film pour que ça tienne bien. Puis, t'enfiles un collant en boyau de dindon et tu peux t'habiller par dessus sans que personne ne voit rien. Tu gardes ça toute la journée pour que ça agisse bien, tu fais ça tous les jours pendant 3 semaines et, preuve à l'appui, tu perds 4 cm de tour de cuisses, de taille et de hanche.

Sinon, pour perdre du centimètre, tu peux aussi te mettre à la salade, d'autant qu'il commence enfin à faire beau. L'avantage c'est que même si tu es fourbue, flappie, fiou, naze, claquette, bref, fatiguée, c'est si simple à préparer que tu trouveras toujours le soupçon d'énergie nécessaire. Vois par exemple ce petit taboulé bien équilibré et bien protéiné que j'ai improvisé au sortir du bagne boulot.

Protéiné le taboulé ? Oui parce que j'y ai mis la championne du monde des céréales : le quinoa.

taboule

Taboulé champion catégories Rapidité et Equilibre au quinoa

  • 2 verres de quinoa
  • 3 petites tomates bien fermes
  • 4 petits oignons nouveaux
  • 1 petite courgette ferme
  • 1 poivron rouge
  • 1 citron
  • 1 cuillère à soupe de mélasse de grenade (ou de vinaigre balsamique)
  • 1 grosse poignée de raisins secs
  • 1/2 bouquet de menthe
  • 1/2 bouquet de coriandre
  • cumin (en graines, c'est encore mieux)
  • 4 à 6 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • sel, poivre

Faire cuire le quinoa selon les indications du paquet.

Pendant de temps, épépiner les tomates et les couper en petits dés. Peler et hacher les oignons. Laver la courgette et la détailler en petits dés (ôter les graines si nécessaire) et faire de même avec le poivron.

Lorsque le quinoa est cuit, l'égoutter et le rincer à l'eau fraîche avant de l'égoutter à nouveau. Lui ajouter les légumes coupés, les raisins secs, le jus du citron, la mélasse, l'huile d'olive, le sel, le poivre et le cumin. Ciseler la menthe et la coriandre, ajouter au saladier, mélanger et laisser au frais si possible 30 minutes, le temps de prendre un petit verre de vin jus de tomate par exemple.