Tête dans l'mousson d'canard. Stop. Arrive pas à émerger depuis ce matin. Stop.

Comme un tam-tam dans mon crâne. Stop. Joue trop fort ce con. Stop.

Ai vraiment mal aux cheveux. Stop. Peux pas raconter histoire avec vraies phrases, articles définis, pronoms personnels, compléments circonstanciels. Stop.
(Déjà mis trois plombes à écrire 3 lignes du dessus... fais que mettre lettres en désordre, dois effacer, ré-écrire, re-effacer, re-ré-écrire... Stop.)
Pourtant, plein de trucs à dire. Stop. Mais aujourd'hui pas équipée pour. Stop. Prochaine fois. Stop. Promis. Stop. Mais s'ra pas demain. Stop. Encore grosse fête ce soir. Stop.
Pourquoi gens font grosses fêtes même semaine ? Stop. Vie cruelle. Stop. Besoin électrochoc. Stop. Ai trouvé ! Stop.

Mieux que café. Stop. Wasabi ! Stop.

DSC02700

Tarte électrochoc fraises-wasabi pour lendemains imbibés
Pour une vingtaine de mini-mini tartelettes

  • 1 pâte sablée (faite comme ça ou du commerce, ça ira bien)
  • 3 jaunes d'oeufs
  • 30 cl de lait
  • 60 g de sucre
  • 30 g de maïzéna
  • 1 cuillère à soupe de wasabi (plus ou moins selon la force du wasabi, vous qui voyez)
  • 1 noisette de beurre demi-sel
  • une vingtaine de fraises

Préparer la crème au wasabi
Porter à ébullition le lait. Pendant ce temps, dans un saladier, blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre (ça veut dire fouetter en fait). Ajouter la maïzéna, fouetter à nouveau et incorporer le wasabi.
Verser le lait bouillant dans le saladier en fouettant, puis remettre la préparation dans la casserole, sur feu très doux. Mélanger sans cesse à la spatule en bois et stopper la cuisson lorsque la crème a épaissi (on peut voir le fond de la casserole lorsqu'on mélange).
Transvaser la crème dans un saladier, beurrer la surface et laisser refroidir.

A l'aide d'un emporte-pièce ou d'un petit verre, découper des cercles dans la pâte sablée étalée finement, en foncer des moules à mini-tartelettes, lester avec des haricots secs et faire cuire au four à 200°C pendant 7 minutes. Enlever le lest et prolonger la cuisson, 5 à 8 minutes (vérifier la coloration, dorée mais pas trop). Laisser refroidir.

Monter les tartelettes
Verser la crème pâtissière dans une poche à douille et garnir chacun des fonds de tartelettes préalablement cuits.
Couper les fraises en tranches fines (sans aller jusqu'à la base de la fraise pour faire un éventail comme moi) et déposer l'équivalent d'une fraise sur chaque tartelette. Garder au frais jusqu'au moment de servir.

Lorsque vous goûtez la crème pâtissière, dites-vous qu'elle doit bien piquer. Vraiment, faut qu'elle ait ce côté moutardée. Sinon, une fois qu'on le met entre la pâte sablée et la fraise, on ne sent rien et la recette n'a plus trop d'intérêt (ce qui est dommage car elle m'a permis de réconcilier pas mal de gens avec la crème pâtissière, justement).

Donc n'ayez pas peur, allez-y sur le wasabi (surtout si vous avez vraiment la gueule de bois et que vous avez besoin d'un bon anti-brouillard).