05 juin 2008

La fille de sa mère

C'est fou comme je ressemble à ma mère.C'en est au point que parfois je me demande si je suis vraiment sa fille et pas plutôt un Gremlin's. Si ça s'trouve, un soir d'avril, mon père lui a donné à manger après minuit et hop ! une grosse boule de poils qui jaillit de son dos : j'étais née (le poil est tombé au fil des ans, rassurez-vous) C'est terrifiant de ressembler à ce point à une personne. On a l'impression qu'on a rien à nous. Puis surtout, le hic, c'est que j'ai pas pris que le bon. Bah non, c'eût été trop beau. La beauté,... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 00:10 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

30 mai 2008

(Presque) Tout un poème

Axel, l'année dernière pour ton premier anniversaire, on t'a sorti le grand jeu et tu as eu droit au gâteau Doubitchou-y-a-une-deuxième-couche-à-l'intérieur. Pour ton deuxième anniversaire, cette année, j'avais décidé de t'écrire un poème. Si ! Un beau poème qui va bien avec de la rime riche, un sonnet bien structuré, un vrai avec du quatrain et du tercet, la totale, quoi ! Un poème, non seulement pour te faire plaisir (bien sûr que les poèmes ça fait plaisir ! Ou alors osez donc accuser ma mère de mensonges aggravés sur... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 19:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
24 mai 2008

Petit télégramme mais énorme recette

Tête dans l'mousson d'canard. Stop. Arrive pas à émerger depuis ce matin. Stop. Comme un tam-tam dans mon crâne. Stop. Joue trop fort ce con. Stop. Ai vraiment mal aux cheveux. Stop. Peux pas raconter histoire avec vraies phrases, articles définis, pronoms personnels, compléments circonstanciels. Stop. (Déjà mis trois plombes à écrire 3 lignes du dessus... fais que mettre lettres en désordre, dois effacer, ré-écrire, re-effacer, re-ré-écrire... Stop.) Pourtant, plein de trucs à dire. Stop. Mais aujourd'hui pas équipée pour. Stop.... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 16:05 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
20 mai 2008

La drague du pigeon et l'atelier Guy Martin

(Par avance, mes excuses pour la longueur inconsidérée de ce billet. De toute évidence, mon silence forcé m'a rendu encore plus bavarde... était-ce bien nécessaire ?!)J'ai rencontré un soir un grand bavard très avenant. J'ai voulu savoir ce que pouvait bien faire cet intarissable gesticuleur dans la vie. Sa réponse : coach séduction.(Alors bon, j'ai d'abord eu envie de lui répondre "et moi, je suis la cadette de Catherine Deneuve". Mais finalement, ce tchatcheur était vraiment coach séduction) Deux points m'ont interpellé. ... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 09:40 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
18 mai 2008

Le grand retour (enfin j'espère !)

C'est sûr, on finit toujours par payer ses mauvaises actions.Au lycée, j'avais séché le cours sur l'Iliade. Quelques années plus tard, je m'étais endormie pendant la projection de Troie au ciné malgré la présence de Brad et d'Orlando (comme quoi, je ne suis pas une fille attachée au physique des gens, un bon point pour moi). Pour me punir de tant de mépris vis à vis de cet épisode mythologique du plus haut intérêt (des gonz' qui font la guerre à cause d'une cruche - certes très belle, la miss Monde de l'époque (mais élue par un... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 15:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
23 avril 2008

Champions du monde !

Pfff, je suis fourbue, flappie, fiou, naze, claquette, bref, je suis fatiguée. La faute à mon nouveau travail qui m'impose des horaires stricts, le salopiaud. Vous vous en prendrez à lui, moi j'y suis pour rien. Juste que pour le coup, je suis tellement fourbue, flappie, naze, claquette, bref fatiguée que je suis bien incapable de réfléchir outre mesure. Dans un pareil cas, que faire ? Ben, pourquoi pas un top 10 des meilleures requêtes Google qui ont mené à ce blog ? (comme l'a si bien fait mon copain Ju - dit Ju la muse -... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 22:30 - - Commentaires [38] - Permalien [#]

09 avril 2008

Faire-part de naissance

Dites, ça existe des parents qui disent que leur nouveau-né est moche ? Bon, j'ai bien connu un papa qui, découvrant sa fille à la maternité, ne pu cacher sa déception. Il trouvait qu'elle avait une tête de citron et que sur une petite fille, c'était pas vraiment joli. Mais hormis ce cas exceptionnel, je n'ai jamais vu des parents faire la tronche en voyant leur progéniture rougeaude et plissée pour la première fois, en 3D et en couleurs. Pourtant, faut bien avouer que parfois, c'est à se demander s'ils n'ont pas des tranches de... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 18:01 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
05 avril 2008

Aïe, la faute de goût !

C'est pas que je suive la mode de près. En ce moment, c'est même tout le contraire, entre le jean cigarette taille haute qui fait des grosses hanches et la blouse qui laisse penser que 80% des minettes sont enceintes (au mieux) ou souffrent d'aérophagie, j'ai choisi : je remets mes fringues de l'année dernière. Ceci dit, j'essaie d'accessoiriser le tout façon tendance, histoire de faire illusion. Et le résultat est souvent probant.Bref, je ne suis pas la mode de très près mais un petit peu quand même. C'est à dire qu'en fait, je... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 11:44 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
31 mars 2008

La nuit des héros

Je me suis beaucoup documentée sur le sujet, sait-on jamais, pour savoir quoi faire dans ces moments-là. Adopter immédiatement la bonne attitude, les bons gestes, car chaque seconde est comptée. Lecture quotidienne des faits divers, briefing régulier de la part de mes potes pompiers... non vraiment, je n'étais pas très inquiète : le jour où, je saurais quoi faire et surtout je saurais rester calme. Attends, déjà que je suis une nana posée et réfléchie en temps normal, alors c'est pas dans ces moments-là que je vais commencer à... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 12:26 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
11 mars 2008

Le pas de trop

Si ! Je suis sûre que vous l'avez tous connu, le pas de trop. Cette phrase qu'on ajoute, ce geste qu'on ne sait réfréner, et qui fait s'effondrer l'édifice. Ce moment où l'on a pris un peu trop confiance et dans notre lancée, comme on ne se sent plus pisser, on en fait des caisses pour que ce soit encore mieux que bien. Et au final c'est pire que tout. Vous voyez toujours pas de quoi je parle ? ('tain, sont bouchés aujourd'hui !) Bon, j'exemplise pour ceux du fond qui ne suivent pas. Le pas de trop, c'est lorsque vous êtes à un... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 09:23 - - Commentaires [20] - Permalien [#]