18 septembre 2007

Petit guide à l'usage de la femme fraîchement célibataire

La femme est un être attachant, liant (voire collant). En couple donc, elle ne fait plus qu'un avec celui qu'elle appelle en secret (en secret, parce que lui, ça lui colle la frousse) "sa moitié". Si si, aussi indépendante soit elle, la femme amoureuse ne pense plus qu'à deux. Donc, quand tout s'arrête, se remettre à penser à un tout d'un coup, ça lui file le vertige.Parce qu'on s'est toutes déjà retrouvées dans cette situation, ou qu'on s'y retrouvera (je ne vous le souhaite pas, bien entendu) toutes à un moment ou à... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 19:55 - - Commentaires [34] - Permalien [#]

10 septembre 2007

Parce qu'il ne faut pas se laisser aller

Quand Ronnie a, sans même trouver bon de me prévenir, arrêté la production des muffins à la myrtille auxquels j'étais si accro qu'on aurait pu me faire faire n'importe quoi (me recouvrir le corps de vache qui rit, m'épiler les poils du nez à la cire chaude, etc) pour avoir ma dose, j'ai crié à l'injustice. C'était en 1999, je m'en souviens encore.Quand, il y a de cela un an, mon Pierrot a décidé sur un coup de tête des plus irréfléchis, irresponsables et parfaitement égoïstes (typiquement masculin ça) de cesser de confectionner l'une... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 14:49 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
21 août 2007

Paulo et moi, on a décidé d'arrêter...*

*Post datant de début juillet programmé pour passer pendant les vacances... enfin, je croyais ! La direction s'excuse pour le retard et la gêne occasionnée. C'est une décision grave et sans appel, c'est ainsi. Parfois les choses vous apparaissent comme une évidence. C'est ce qui nous est arrivé.Je vous avoue que je m'en veux un peu car, je dois bien l'admettre, tout est parti de moi. Bon, Paulo a sa part de responsabilité aussi, bien entendu. Bah oui, il me connaît, il sait que je parle trop et que dans mon flot de paroles parfois... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 10:35 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
17 août 2007

La vie est belle, ma preuve par 10

Vous l'avez sans doute remarqué, mon retour à Paris ne m'a pas particulièrement enchanté. Non, je ne vais pas vous refaire le coup de la pleurnicheuse et savez-vous pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que ça va beaucoup mieux ! Si, si. Et n'allez pas croire que le type qui a atterri sur mon blog en cherchant sur Google une "gonzesse canon" y soit pour quelque chose... non, moi, ce genre de truc, ça ne me fait ni chaud ni froid. Alors vous vous voulez savoir pourquoi ça va mieux n'est-ce pas ? Mais pour plein de... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 15:21 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
11 juillet 2007

De la poésie et des pralines roses

L'homme célibataire entre 25 et 45 ans peut cacher derrière un pseudo comme Bogoss92, une véritable âme de poète. Voilà ce que m'a permis de découvrir ma semaine passée sur le site de rencontres Badoo. Une semaine juste pour voir.Entre de quelconques "salut je peu te recontre" (sic) et autres "tu tapel commen" (re-sic), j'aurais eu droit à une déclaration pour le moins inattendue (puisque je n'ai parlé à aucun de ces charmants messieurs et qu'elle m'a été envoyée sans raison apparente, comme à 154 autres... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 08:12 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
08 juillet 2007

Ok d'accord... je suis un vieux pot

Depuis que j'ai admis l'inadmettable, que je vous ai confié l'inconfiable, que j'ai clamé haut et fort l'inclamable, je me sens beaucoup mieux et j'assume pleinement : je suis un vieux pot. Oui, mais (parce qu'il y a toujours un mais). Pas un vieux pot à la ramasse. Pas un vieux pot à la traîne. Pas un vieux pot ringard. Non. J'ai décidé d'être plutôt un vieux pot moderne, original et audacieux. Le genre de vieux pot qui fait une tarte sucrée aux navets, des rillettes d'endives au soja ou encore du caviar de brocoli voyez-vous.... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 13:32 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

05 juin 2007

L'odeur du café

Je me souviens de ces matins du 5 juin, lorsque la famille était encore au complet dans notre maison du Midi. Je me souviens de cette connivence entre Papa, mon frère et moi. Je me souviens du réveil que nous programmions pour l'occasion à 5h45 si c'était en semaine, 6h45 (waouh, grasse mat' !) si le 5 juin tombait un week-end. Je me souviens de cette odeur de café qui se répandait dans la cuisine plongée dans le noir, et dans laquelle nous nous déplacions à tâtons. De l'odeur du pain en train de griller. Je me souviens du bol... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 10:20 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
17 mai 2007

Garçon ? Un café de filles s'il vous plaît !

Parmi les gens qui me font rire - sans compter bien entendu mon pôpa, mon grand frère et mon Paulo (et hop, 3 susceptibilités masculines ménagées l'air de rien !) - il y a Gad Elmaleh, il y a Florence Foresti, il y a Elie Semoun, il y a ma môman quand elle regarde des sketches de Gad Elmaleh, Florence Foresti ou Elie Semoun, il y a le duo Jean-Pierre Bacri-Agnès Jaoui (dans Cuisine et dépendances notamment), il y a Marie-Ange (Guillaume de son nom, auteur drôlissime sur le papier comme à la vie), il y a la vendeuse de poulet rôti du... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 10:06 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
04 avril 2007

Agar-agar ou lorsque le destin nous fait un signe

Avant toute chose, je voudrais commencer par vous rassurer : Paulo va bien ! (avec l'accent canadien) Certains lisent l'avenir dans une boule de cristal, d'autres dans le marc de café ou les lignes de la main. Moi, je le lis dans l'agar-agar... Depuis la parution du livre de Clea, les blogs de cuisine scandent à l'unisson "à bas la gélatine !". Cette pauvre feuille qui pourtant conduit aux mêmes résultats, est soudainement spoliée. Bah, bouh, beurk, schktuuh ! Quoa ?! Tu as mis de la gélatine dans ton bavarois ? Nan,... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 00:51 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
20 mars 2007

Suite et fin des aventures de Poire

Résumé du dernier épisode : Poire rencontre Cardamome. Ce dernier lui fait la cour, elle se laisse séduire et quitte enfin Gorgonzola. Une aventure qui ne dure qu'une nuit. Poire tombe très vite dans l'excès, enchaîne les soirées et sombre dans l'alcoolisme. On la retrouve un soir pochée au vin rouge... C'est Fève Tonka qui la trouve sur le canapé du Macumba Club. Séduit par sa mignonne petite bouille, il la ramène chez lui. A son réveil, Poire découvre avec émerveillement qu'elle se trouve... non ? si ?! chez Fève Tonkaaaaaaaa !?... [Lire la suite]
Posté par AureliePasLignac à 20:36 - - Commentaires [33] - Permalien [#]