Bon sang mais quel bazar ici ! Un an à l'abandon et c'est le foutoir, y a plus rien à sa place, une couche de poussière épaisse comme ça et des moutons tout partout. Des dizaines de brouillons de billets jamais finis et encore moins envoyés (pourtant y a des qui partaient drôlement bien), va vraiment falloir que je mette un grand coup de balai parce que là je me sens plus chez moi ici.

D'autant que je suis du genre à rapidement perdre mes marques. Et là, toutes les petites croix que j'avais dessiné sur le sol pour savoir où me placer ont disparu sous la poussière. Avant, j'arrivais tac tac badaboum tel le Bébel à son apogée, le verbe haut et le bras remuant, je vous racontais tout et rien, une révérence et à demain. Aujourd'hui, j'ai l'impression de m'être muée en Mustapha, le débit mal cadencé, le ton inadéquat, le geste maladroit, je n'ai en bouche que banalités et vannes pourries (Mustapha, si tu me lis !). Et ça, ça va pas du tout ! Faut que je me décrispe, que je pète un coup, non mais !

Dans pareils cas que faire ? Le ménage par le vide ! Hop, je jette tous ces brouillons (bon j'en garde juste 1 ou 2, parce que vraiment, ils partaient drôlement bien ceux-là) et je repars de zéro. Et comme je sens que je suis toute polluée du poumon et du cerveau par 5 ans de vie parisienne, je respire un grand bol d'air frais du côté de mes racines. J'invoque l'âme de mon gourou tout puissant, celui qui sait me faire revenir à mes valeurs, qui sait me faire renaître de mes cendres, qui m'apporte l'apaisement spirituel. Attention, je me connecte avec lui, silence s'il vous plait... ahmmmmm ahmmmmmm ahmmmm... allo ?! allo ?? ... Tut tut tut tut tut... Bon ben ça a coupé, la réception est mauvaise on dirait.

Tant pis, plan B. Je connais un autre moyen beaucoup plus efficace de me nourrir de l'esprit de mon grand gourou Skippy : préparer une de ses recettes traditionnelles.

DSC06002

Gâteau à la ricotta pour purifier ses chakras et naître à nouveau (ou comment Set de Table se la joue secte)
Pour 4-6 personnes (un moule format moule à cake)

  • 250 g de ricotta
  • 125 g de fromage blanc
  • 75 g de sucre
  • 2 gros oeufs
  • 1 gros citron non traité
  • 1 pâte sablée

Battre la ricotta avec le fromage blanc et le sucre, ajouter les oeufs et battre à nouveau.
Râper le zeste entier du citron, l'ajouter à la préparation, ainsi que le jus dudit citron.
Bien mélanger et verser dans un moule (un petit moule pour que l'épaisseur avoisine celle du cheesecake ; si vous n'avez que du grand moule, doublez les proportions, de toutes façons ça se mange tout seul et au pire ça se congèle très bien), préalablement foncé avec la pâte sablée.
Faire cuire 25-30 minutes dans un four à 180°C.
Laisser refroidir avant de déguster, et conserver au frais (perso, je le trouve encore meilleur après 1 ou 2 jours au frigo).

*****

Ma version du classique et irremplaçable gâteau à la brousse de ma famille (de la brousse en lieu et place de ricotta, zeste et jus de citron ET d'orange).
Une bouchée et je me sens alors chez moi, dans les bras de mon maître spirituel, c'est magique.

DSC06013

Maman, tu pensais vraiment que t'allais pas l'avoir ton billet d'anniversaire ? Franchement ?!

Bon anniversaire maman-gourou chérie !