"L'île d'Okinawa détient le record mondial de longévité". Dimanche dernier, Zone Interdite nous faisait découvrir le régime miracle des habitants d'Okinawa. Les habitants de cette île (à l'extrême sud du Japon) vivent plus longtemps que partout ailleurs dans le monde et en meilleure santé :  l'obésité, les cancers, les maladies cardio-vasculaires ? Connaissent pas !

Oui, j'aime le poisson, cru et cuit. J'aime les légumes, j'aime la soupe miso et le tofu (il en faut !). Mais pas de là à en manger tous les jours à tous les repas. Pas de là à faire une croix sur les gâteaux au chocolat, sur le verre de vin qui va bien, sur le beurre demi-sel en tartine ou en caramel. Et puis de toute façon, j'veux pas finir centenaire moi ! Qu'y gagnerais-je ?

- Pouvoir connaître mes arrière-arrière-petits-enfants... mais ne quasiment pas les voir ni les entendre à cause de ma vue et de mon ouïe déficientes
- Traverser les décennies et voir le monde évoluer et progresser... mais être complètement dépassée par les nouvelles technologies
- Raconter aux nouvelles générations comment c'était il y a 80 ans... mais constater que ma mémoire à long terme n'est plus tout à fait au point
- Avoir un diplôme pour mes 100 ans (waouh !)... mais ne plus avoir d'amis en vie pour crâner un peu et pour fêter ça

Non, je n'ai pas très envie d'être centenaire. Alors, au diable les recettes de Jouvence, vive le blésotto, bien riche et bien crémeux !

blesotto

Blésotto (hirsute !) porc et courgette des non-centenaires
Pour 2 personnes

  • 250 g de petites pâtes en forme de grain de riz (Biavette)
  • 1 petite courgette
  • 1 belle escalope de jambon de porc (ou 2 selon l'appétit)
  • 1 verre de vin blanc sec
  • 50 cl de bouillon de volaille ou de légumes (chaud)
  • 1 cuillère à soupe de mascarpone
  • huile d'olive
  • sel, poivre

Faire revenir les pâtes et la courgette en petits dés dans de l'huile d'olive jusqu'à ce que les pâtes deviennent translucides. Verser le vin et mélanger à la spatule jusqu'à ce qu'il soit absorbé. Procéder ensuite comme pour un risotto, c'est à dire, verser une louche de bouillon seulement une fois que la précédente est absorbée, en remuant constamment sur feu doux. Il faut compter une quinzaine de minutes. Vous n'aurez peut-être pas besoin de tout le bouillon, goûtez de temps en temps pour tester la cuisson des pâtes.
Pendant ce temps, faire revenir le porc en lamelles dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Baisser le feu et laisser cuire une dizaine de minutes.
Environ 5 minutes avant la fin de la cuisson du blésotto, ajouter le porc. A la fin de la cuisson, ajouter le mascarpone. Mélanger quelques instants, feu éteint et servir aussitôt, avec éventuellement un peu de parmesan râpé.

Nota : d'habitude, je mets un oignon haché ou une échalote (en même temps que la courgette).