Récapitulatif du dernier épisode : Poire est mariée à Gorgonzola. Gorgonzola tombe follement amoureux de Pain d'Epices. Poire finit par accepter un ménage à trois pour sauver son couple. Elle tente de se convaincre qu'elle est heureuse ainsi. Mais...

Épisode 2 : Les déboires de Poire

Au hasard d'un chemin, un beau jour de (presque) printemps, Poire croise Cardamome... et sa vie bascule soudain. Amoureux dès le premier regard, Cardamome ne perd pas une seconde pour lui conter fleurette. Il lui fait miroiter monts et merveilles, lui offre des fleurs, lui promet une vie en rose. Émoustillée par cette rencontre, notre midinette se laisse séduire sans peine. Elle trouve le courage de quitter son fromage de mari et se jette sans réfléchir avec son bellâtre au parfum enivrant dans un bain de sucre pour y confire de plaisir.

confiture2

Poire et cardamome en (dé)confiture
Pour 3 pots

  • 1 kg de poires (Passe-crassane ou Williams)
  • 600 à 700 g de sucre cristal (au goût)
  • 1 jus de citron
  • 10 à 12 gousses de cardamome

Peler et épépiner les poires. Les détailler en cubes, les mettre dans un saladier et les arroser de jus de citron pour empêcher l'oxydation. Ajouter le sucre.
Ouvrir les gousses de cardamome, prélever les graines et les réduire en poudre (mortier). Les ajouter au contenu du saladier. Laisser reposer au moins 30 minutes, dans l'idéal jusqu'à ce que le sucre soit dissous.
Transvaser ce mélange dans une bassine à confiture et porter à ébullition. Écumer. Cuire une quinzaine de minutes (faire couler une goutte de confiture sur une coupelle, si elle se fige, c'est cuit, sinon prolonger la cuisson autant de temps que nécessaire).
Mettre en pots immédiatement, fermer les pots et les retourner jusqu'à complet refroidissement.

-----------

Très vite, Poire réalise à quel point ces années aux côtés de GGZ l'ont fait passer à côté de mille et un plaisirs. Grâce à Cardamome, elle reprend confiance. Elle sait qu'elle lui doit beaucoup, pourtant, elle n'est pas prête à s'engager si tôt après son divorce. Bien décidée à rattraper le temps perdu, elle part au lendemain de cette folle aventure sans donner de nouvelles. A elle l'excitante vie de célibataire ! Poire se sent adolescente à nouveau.

Tout en courbes gracieuses et en rondeurs appétissantes, elle réalise très vite le pouvoir qu'elle peut exercer sur autrui. Prise dans un tourbillon d'insouciance, de séduction et d'excès, elle commence à boire, à traîner dans les bars... Inévitablement, on la retrouve un soir endormie sur le canapé du Macumba Club, complètement imbibée de vin rouge :

poire3

Poire pochtrone pochée au vin rouge épicé

  • 2 poires Passe-crassane
  • 20 cl de vin rouge
  • 80 g de sucre
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 gousse de vanille
  • 1 étoile de badiane

Peler les poires, les couper en deux dans la longueur en gardant la queue. Ôter les pépins (à l'aide d'une cuillère parisienne).
Verser le vin dans une casserole, ajouter le sucre, la cannelle, la badiane et la gousse de vanille fendue dans la longueur et grattée pour prélever les graines (à mettre aussi dans la casserole). Faire frémir. Plonger alors les poires et les laisser à frémissement 10 à 20 minutes (selon la maturité) à couvert en les retournant de temps en temps.
Stopper la cuisson quand une pointe de couteau plantée dans le fruit s'enfonce sans résistance. Laisser les poires refroidir dans ce jus. Une fois refroidies, les entreposer au frigo (toujours dans le jus) jusqu'au service (1 heure ou 2 c'est bien).

Pour servir, égoutter les poires. Les accompagner de glace vanille, de fromage blanc, de leur jus réduit... comme on veut !
(Sur la photo, j'en ai profité pour tester une crème d'orge achetée l'après-midi même et préparée avec du lait-fraise... résultat sympa mais mariage avec la poire pochée peu convaincant... pas grave, ça fait joli sur la photo !)

-----------

Poire va-t-elle s'en sortir ? Aura-t-elle la force d'entamer une cure de désintox ?
To be continued