Parmi les gens qui me font rire - sans compter bien entendu mon pôpa, mon grand frère et mon Paulo (et hop, 3 susceptibilités masculines ménagées l'air de rien !) - il y a Gad Elmaleh, il y a Florence Foresti, il y a Elie Semoun, il y a ma môman quand elle regarde des sketches de Gad Elmaleh, Florence Foresti ou Elie Semoun, il y a le duo Jean-Pierre Bacri-Agnès Jaoui (dans Cuisine et dépendances notamment), il y a Marie-Ange (Guillaume de son nom, auteur drôlissime sur le papier comme à la vie), il y a la vendeuse de poulet rôti du marché du dimanche matin (les réparties les plus drôles du marché de la Convention, sans aucun doute), il y a le type qui fait les grilles de mots fléchés force 3-4 aux éditions Hachette ("symbole de force" en 3 lettres : dyn ... Et je trouve ça comment sans tricher franchement ??), il y a les boss de mon ancienne boîte (si, si, quand on n'y est plus, ça devient drôle !). Et puis il y a ma copine Camille.

Et comme maintenant, Camille elle a un blog, Camille elle peut vous faire rire vous aussi. Camille elle vous donnera en plus des conseils pour faire durer les échantillons de produits de luxe, et elle vous convaincra en quelques lignes que "non, bien sûr, le prince charmant n'existe pas, alors pourquoi j'attends des choses insensées de mon Paulo ?". Parce que chez Camille, on retrouve avec bonheur les discussions entre copines qu'on aime. Autour d'un café et d'une clope, on sourit et on rit des petites remarques à-la-Kmille, amusantes, pertinentes, intelligentes et autres adjectifs en -entes.

Alors moi, pour accompagner ce café de filles, je propose une petite gâterie. Qu'est-ce que t'en dis poulette ?

claf_kiwi

Clafoutis coco-kiwis pour la pause café
Pour 4 à 6 copines

  • 5 ou 6 kiwis
  • 20 cl de lait de riz
  • 20 cl de lait de coco
  • 3 gros oeufs
  • 80 g de farine
  • 150 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe de Malibu
  • 50 g de noix de coco râpée
  • beurre pour le moule

Beurrer grassement un moule à manqué ou plat à gratin. Peler les kiwis et les couper en tranches pas trop fines. Les étaler régulièrement au fond du moule beurré.

Dans un saladier, verser la farine, le sucre et le sucre vanillé. Former un puits, y casser les oeufs et commencer à battre énergiquement au fouet. Verser peu à peu le lait de riz, le lait de coco et le Malibu, tout en continuant de fouetter. On peut, s'il y a des grumeaux tenaces, passer la pâte au mixer rapidement.

Verser délicatement la pâte sur les tranches de kiwis, parsemer des 3/4 de coco râpée et laisser cuire au four à 180°C pendant environ 35 minutes. Avant de servir, laisser tiédir et saupoudrer du reste de coco râpée (et éventuellement de sucre glace).